Comparaison de Boloria dia et Boloria selene dans l'Indre-et-Loire

Chargement du graph...

Boloria selene

Le Petit Collier argenté et le Grand Collier argenté (Boloria euphrosyne) sont proches aussi bien dans leurs mœurs que dans leur aspect.

Visible au recto des ailes, se dessine une série de chevrons soudés aux taches marginales (les taches triangulaires sont séparées de la bande noire externe chez B. euphrosyne). Plus particulièrement, sur l’aile antérieure, la deuxième tache en partant du bas est plus proche du chevron marginal que du trait noir discal (elle est à mi-distance chez B. euphrosyne).

Au verso, le gros point noir cellulaire possède souvent une tache claire au centre. L’aire discale présente trois (rarement une) taches blanchâtres ou argentées séparées par des macules beige abricot (une seule tache nacrée au milieu d’une bande beige chez B. euphrosyne). Une série de points noirs sur un fond brun ferrugineux sombre incomplet arbore l’aire postdiscale. Enfin, les taches blanches marginales sont bordées de chevrons noirs (rougeâtres chez B. euphrosyne).

Il ressemble aussi mais dans une moindre mesure à la Petite Violette (Boloria dia). Cette dernière présente un revers de couleur bordeaux caractéristique.