Les chrysomèles du genre Timarcha

Publié le 07/04/2020 Vu 943 fois

Critères de détermination de deux espèces proches


Les Timarques ou « Craches-sang » sont des coléoptères au corps trapu et « cuirassé » appartenant à la famille des Chrysomèles (Chrysomelidae). Face à une menace, le « Crache-sang » ne peut s’envoler – il est aptère -, une stratégie différente s’impose. Il commence par jouer le mort, puis émet par la bouche et les articulations un liquide rouge orangé (hémolymphe) qui lui a valu son nom. Observable en toute saison, on le retrouve souvent dans les milieux herbacées où la larve trouve sa nourriture. Monophage, les larves se nourrissent exclusivement de gaillets (Galium sp.).

En Indre-et-Loire, nous connaissons surtout Timarcha tenebricosa (Crache-sang « classique ») qui est probablement présente sur l’ensemble du département. Non mentionnée sur la base, une proche cousine est à rechercher, Timarcha goettingensis. Cette espèce peut facilement passer inaperçue sans examen attentif sur le terrain. Les deux espèces du genre peuvent être différenciées sur photo,  à condition de ne pas se trouver dans les Pyrénées et sur le littoral.

Voici les critères permettant de les distinguer :
  • Timarcha goettingensis, les bords du pronotum sont régulièrement arrondis, le corps (pronotum et élytres) parait plus fortement ponctué et sa taille est plus petite (8-13 mm);
  • Timarcha tenebricosa, les bords du pronotum sont sinués avant la base (partie latéro-postérieure du pronotum), le corps paraît moins fortement ponctué et sa taille est généralement plus imposante (11-18 mm).

Auteur : Laurent PALUSSIERE