Découverte de la Noctuelle des champs (Euxoa temera) en Indre-et-Loire

Publié le 19/09/2022 Vu 46 fois


Le 31 aout 2022, la météo prévoit des orages en début de nuit dans le Chinonais, un inventaire nocturne sur les Puys du Chinonais parait donc très risqué. Sur place, pluie et éclairs sont bien là, mais les modèles présagent la fin de l’orage vers 21h. Montage des pièges sous la pluie et attente…

21h15, fin de l’orage, allumage des 3 spots Lepi-LED et c’est parti. Comme souvent après la pluie, les papillons mettent plus de temps à bouger. Les heures passent et une soixantaine d’espèces sont attirées par la lumière. Quelques espèces rares ponctuent la chasse comme Perizoma bifasciata, Agrotis vestigialis ou Grapholita janthinana.

Vers 23h30, quelques flashs à l’ouest nous indiquent l’arrivée d’un nouvel orage, il nous faut donc plier et tout prendre en photo en vitesse. Pourtant, un papillon va nous ralentir dans ce rangement. C’est Euxoa temera, reconnaissable par ses antennes fortement pectinées !

En France, c’est une méridionale, présente principalement au sud d’une ligne joignant la Gironde aux Hautes-Alpes. Connue dans l’Indre et le Cher au 19e siècle, l’espèce n’avait plus été vue dans la région, justifiant ainsi son classement en espèce "en danger critique d'extinction". Xérothermophile, elle se rencontre dans divers milieux ouverts, souvent steppiques, mais aussi dans la forêt à chêne vert et jusqu’en moyenne montagne. Sa présence dans les Puys parait donc assez cohérente.

Auteur : Laurent PALUSSIERE