L'Azuré de la Luzerne, une redécouverte pour la région

Publié le 16/09/2020 Vu 11 fois


Il est une espèce dont la présence en cette fin d'été, et probablement dans les années à venir, reste à surveiller. Il est temps d'apprendre à (re)connaître Leptotes pirithous, l'Azuré de la Luzerne.

C'est dans le cadre du protocole STERF, qu'a été identifié un individu d'Azuré de la Luzerne, le 11/09/2020, non loin des pelouses de Braslou.

Cette espèce erratique, sous nos latitudes, était connue en Indre-et-Loire par une unique observation dans les Puits du Chinonais en 1982, ce qui en faisait également la seule mention de la région Centre-Val-de-Loire.

Il s'agit d'une espèce d'affinité méditerranéenne qui migre chaque année vers le nord à la faveur des chaleurs estivales. Toutefois, les hivers froids ne lui permettent pas encore à s'établir sous cette latitude de façon durable. Une multiplication de ces observations pourraient alors servir d'indicateur de l'évolution climatique en France.

Leptotes pirithous se distingue de Lampides boeticus, l'Azuré porte-queue, et de Cacyreus marshalli, le Brun des Pélargoniums, par l'examen des liserés blancs et le détail des ocelles sous les ailes postérieures.

Auteur : Amélie TRILLARD